Corinne Gautier

Artiste Lyrique

 

Corinne Gautier

Soprano

Tél/Fax: 01 69 40 28 26
Port: 06 08 68 97 36

Mail: Contact@Corinnegautier.com

Contact

Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5

Portrait

  

Corinne Gautier est une parisienne bon teint, qui a vu le jour dans le douzième arrondissement. Comme tout un chacun, elle accomplira les études lui permettant de réussir le Baccalauréat G1, option secrétariat.

Mais, attirée par le chant, la scène, et plus particulièrement par le théâtre musical, elle acquerra la formation indispensable, principalement par des cours privés.

De 1980 à 1993, Jasmine Herbé-Fouan sera son professeur de solfège et de chant. Pour l'Art Lyrique, elle suivra les cours du ténor Jean Giraudeau, à Charenton le Pont, de 1981 à 1984. Elle suivra également les cours du fantaisiste Serge Clin, au conservatoire des Hauts de Seine, de 1984 à 1986.

 

Les premiers prix supérieurs d'Art Lyrique, en catégories opéra et opérette lui sont décernés, en 1986, au conservatoire des Hauts de Seine. Mais Corinne Gautier obtiendra encore d'autres récompenses:

  • Premiers second prix des Voix d'Or Francis Cover, à Forges les Eaux en Opéra (1983) et Opérette (1987).
  • Prix de la chambre syndicale des directeurs de théâtres (1987).
  • Premier prix national de chant lyrique de Béziers (1987).

Comme le dit elle-même cette charmante artiste, "C'est sur le tas" qu'elle a appris son métier, et grâce au producteur Nick Varlan qui, pendant de nombreuses années, a monté des spectacles à travers et hors hexagone. Cet homme, tant dévoué à l'Art Lyrique, fut le premier à lui donner sa chance dans l'opérette. C'était en 1983, au théâtre de la Maison de la Culture de Saint Etienne, pour incarner Denise de Flavigny, dans Mam'zelle Nitouche, de Hervé.

Aujourd'hui, Corinne demeure infiniment reconnaissante à Nick Varlan, de même qu'à Pierre Filippi, directeur du Grand théâtre de Dijon, qui l'a lancée ensuite sur le chemin de l'opéra. Vraiment, ces deux directeurs lui ont offert l'occasion d'exprimer sa vocation lyrique.

Au fil des ans, son répertoire s'est étoffé à un point tel, qu'il comprend aujourd'hui une cinquantaine de rôles. Et de citer entre autres les opéras "Mireille", "Carmen", "Faust", "les Pêcheurs de Perles", "la Flûte enchantée", "la Sainte de Bleecker Street", les opérettes "la Mascotte", "les Mousquetaires au couvent", etc... Mais avec une préférence pour "Princesse Czardas", "le Pays du Sourire", et "la Veuve Joyeuse".

Evidemment, maints théâtres lui ont ouvert leurs portes, comme Dijon, Caen, Troyes, Lille, Tourcoing, Toulon, Luxembourg, Douai, Saint-Etienne, Firminy, Mérignac, Perpignan...Ainsi que les festivals d'Aix les Bains, et Lamalou les Bains.

Corinne Gautier a choisi un joli métier, mais difficile à exercer, surtout aujourd'hui, avec les restrictions budgétaires qui contraignent certaines villes à raréfier, voire supprimer les spectacles lyriques. Néanmoins, ce métier lui a apporté de belles et inoubliables satisfactions, comme l'interprétation du Pays du Sourire aux côtés du grand ténor Alain Vanzo, dont elle a aussi chanté l'opérette "Pêcheur d'Etoiles", en mai 1998 à Lyon, et l'interprétation de la Sainte de "Bleecker Street", en compagnie d'Anna-Maria Miranda.

Deux ouvrages sont à ajouter à la liste, déjà très longue, de son répertoire : "Victoria et son hussard" et surtout la reprise du rôle de Maureen dans "l'Opéra d'Aran"  nouvelle production au théatre de Calais.

 

Artiste sympathique, modeste, sans afféterie et gaucherie, Corinne Gautier est dotée d'une voix solide de soprano lyrique, non dépourvue d'une belle sonorité. Son art fait d'intelligence et de musicalité, lui permet de remporter des succès flatteurs et mérités.

 

 

Portrait |  CV |  Photos |  Presse |  Contact |  Liens |  Mentions légales

Design Downloaded from free CSS templates | free website templates | Seodesign.us.